Que recherchez-vous ?
» » » Coffret de voitures Pullman EDELWEISS
Coffret de voitures Pullman EDELWEISS
Zoom

Coffret de voitures Pullman EDELWEISS

Référence - MAR-42470
Avec cet article gagnez 679 Points
679.00€ TTC

ECHELLE HO
EPOQUE II

Quantité 
+
-
Indisponible
Partager :
Description

Coffret de voitures Pullman EDELWEISS

Modèles réels : Six voitures Pullman différentes dans la version de la Compagnie Internationale des Wagons-Lits et des Grands Express Européens (CIWL) en tant que EDELWEISS PULLMAN EXPRESS. Deux fourgons à bagages type DD3, une voiture Pullman avec cuisine VPC type "Côte d'Azur", une voiture Pullman sans cuisine VP type "Côte d'Azur", une voiture Pullman avec cuisine VPC type "Étoile du Nord" et une voiture Pullman sans cuisine VP type "Étoile du Nord". Parcours: Amsterdam - La Haye - Rotterdam - Bruxelles Luxembourg - Strasbourg - Bâle - Lucerne- Zurich. Etat de service: 1937.

Modèles réduits : Toutes les voitures avec éclairage intérieur LED intégré de série et attelages courts conducteurs fonctionnels, intégrés de série. Voiture-salon avec lampes de table fonctionnelles. Un fourgon à bagages avec éclairage de fin de convoi. Chaque voiture est équipée d'un condensateur tampon pour pallier les coupures de courant de courte durée. L'éclairage intérieur fonctionne en combinaison avec le fourgon à bagages avec feux de fin de convoi. Les versions des voitures sont toutes différentes et très finement détaillées avec nombreux éléments rapportés. Mains montoires en métal rapportées. L'aménagement intérieur de la voiture-salon est personnalisé et multicolore. Hauteur des tampons conforme NEM. Quatre conduites d'air principales reproduites sont fournies pour chaque voiture. Soufflets longs et courts fournis. Frotteur pour la prise de courant sur un fourgon à bagages. Rayon minimal d'inscription en courbe de 360 mm. Longueur h.t. approximative du fourgon à bagages: 23,9 cm. Longueur h.t. approximative de la voiture-salon: 26,9 cm. Longueur totale h.t. approximative: 156,5 cm.

Compagnie Internationale des Wagons-Lits et des Grands Express Européens (CIWL) est une marque déposée de la Wagons-Lits Diffusion (WLD), Paris, France. Tout droit de reproduction réservé. © Wagons-Lits Diffusion - France.

Vous trouverez la locomotive à vapeur assortie dans la gamme Märklin H0, sous la réf. 39244. Vous trouverez ce modèle en version pour courant continu dans la gamme Trix H0, sous la réf. 26470.

Faits saillants

  • Construction entièrement nouvelle.
  • Éclairage intérieur LED intégré de série avec condensateurs tampon.
  • Voiture-salon avec lampes de table fonctionnelles.
  • Un fourgon à bagages avec éclairage de fin de convoi.
  • Attelages conducteurs de courant.
  • Toutes les voitures dans des versions différentes finement détaillées.
  • Aménagement intérieur de la voiture-salon personnalisé et multicolore.
  • Hauteur des tampons conforme NEM.
    • Informations sur le prototype

      Compagnie Internationale des Wagons-Lits CIWL - un nom prestigieux de l'âge d'or du chemin de fer. Cette société, fondée dès la seconde moitié du 19e siècle par l'entrepreneur belge Georges Nagelmackers, devint rapidement synonyme du voyage de luxe. Peu avant la Première Guerre mondiale, de nombreux trains de luxe de la CIWL circulaient régulièrement à travers toute l'Europe. Ils portaient des noms évocateurs comme l’Orient-Express, le Calais-Mediterranée-Express ou le Sud-Express. Il s'agissait le plus souvent de trains de wagons-lits qui offraient des compartiments luxueux et équipés de tout le confort nécessaire. Dans les années folles, le marché des voyages de première classe s'est rapidement redressé et, à partir de 1925, la CIWL introduisit pour le trafic de jour les premiers trains de luxe qui, sous le nom de « Pullman-Express », firent immédiatement fureur. Pour ces parcours, la CIWL fit l'acquisition de nouvelles voitures à couloir central extrêmement luxueuses, dont certaines étaient équipées d'une cuisine. Une voiture avec cuisine et une voiture sans cuisine formaient un « couplage », mais il y avait également des trains avec « triplage » (deux voitures 2nde classe sans cuisine et une voiture 1re classe avec cuisine). Les repas étaient servis à la place du voyageur, la porcelaine exclusive et les couverts en argent contribuaient à l'ambiance particulière. Toutefois, les trains ne comportaient pas de voitures-restaurants dédiées. Les nouveaux Pullman ne brillaient pas uniquement par leurs excellentes valeurs intérieures. Leur allure extérieure était elle aussi extrêmement élégante. Le parcours Amsterdam - Bruxelles - Strasbourg - Bâle - Zurich/Lucerne n'était pas moins attrayant, les locomotives généralement utilisées étaien