» » » » Locomotive électrique série Fc 2x3/4 (future série Ce 6/8 I) des CFF

Locomotive électrique série Fc 2x3/4 (future série Ce 6/8 I) des CFF

- MAR-39520
579.95 €
Quantité 
+
-
En stock En stock
Avec cet article gagnez 580 Points

Locomotive électrique série Fc 2x3/4 (future série Ce 6/8 I) des CFF

Voie: H0    Epoque: II   
 
Modèle réel : Locomotive électrique pour trains marchandises série Fc 2x3/4 "Köfferli" (future série Ce 6/8 I) des chemins de fer fédéraux suisses (CFF). Version dans l'état de livraison du début. Livrée de base marron foncé avec châssis noir. Avec tampon en barres, portes du poste de conduite frontales et tôles d’intercirculation frontales, avec dispositif de sablage, sans signal de marche à contre-voie et sans aimant Integra-Signum. Numéro d’immatriculation de la loco 12201. État de service milieu/fin 1919.
 
Modèle réduit : Avec décodeur numérique mfx+ ainsi que nombreuses fonctions sonores et lumineuses. Position centrale du moteur régulé haute performance avec volant d’inertie. Respectivement 3 roues motrices et arbre secondaire de renvoi dans les deux bogies moteurs entraînés via cardan. Bandages d’adhérence, châssis articulé pour une meilleure inscription en courbe. Fonction permanente fanal à trois feux et du feu blanc de fin de convoi (inversion en fonction du sens de marche selon réglementation suisse) en mode d’exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique. Commutation possible de l’éclairage en marche solo sur 1 feu rouge de fin de convoi. Sélection distincte du fanal aux extrémités 2 et 1 de la loco possible en mode numérique. Fonction double-feu A. Sélection distincte de l’éclairage du poste de conduite supplémentaire et de l’éclairage du compartiment des machines possible en mode numérique. Éclairage assuré par diodes électroluminescentes blanc chaud et rouges sans entretien (LED). Version en métal très détaillée avec nombreux éléments rapportés tels que tubes de refroidissement pour l'huile pour transformateurs. Reproduction du poste de conduite et du compartiment des machines. Avec dispositif de sablage sur les groupes de roues motrices. Équipement de toit détaillé avec résistances chauffantes, conduites de toit, isolateurs, bobines de protection contre la foudre et passerelle de toit ainsi que pantographes pentagonaux avec archet simple. Rayon minimal d’inscription en courbe : 360 mm. Boyaux de frein, imitations d’attelages à vis ainsi qu’échelles d’accès fournis. Longueur h.t. 22,1 cm.
 

 Control
Unit
Mobile
Station
Mobile
Station 2
Central
Station 1/2
Central
Station 3/2
Fanal·····
Feux de fin de convoi·····
Bruit.loco.électr.·····
Sifflet de locomotive·····
Commde directe·····
Eclairage intérieur ····
Ecl.cab.cond. ····
Sifflet de manœuvre ····
Ecl.cab.cond.  ···
Grincement de frein désactivé  ···
Fanal cabine 1  ···
Fanal cabine 2  ···
Aérateurs  ···
Echappement de l'air comprimé  ···
Bruitage des pantographes  ···
Sablage    ·
Joint de rail    ·
Compresseur de frein    ·
Sifflet du contrôleur    ·
Fermeture des portes    ·
Bruitage d'attelage    ·
Bruitage d’exploitation 1    ·
Fonction spéciale    ·
Vitesse de manœuvre    ·


Highlights:

  • Construction entièrement nouvelle pour les « 100 ans du crocodile 1919 – 2019 ».
  • Version en métal finement détaillée.
  • Avec décodeur numérique mfx+ et nombreuses fonctions d’exploitation et sonores.
  • Commutation de l'éclairage du poste de conduite et du compartiment des machines possible en mode numérique.

 
Afin de choisir des machines adaptées pour l'exploitation électrique de la ligne du Saint-Gothard, l’industrie suisse livra en 1919 quatre locomotives d’essai pour les différentes catégories d'affectation. A l’époque, on différenciait encore les locomotives électriques pour trains marchandises, trains rapides et trains voyageurs. /Il n’y avait pas encore de locomotives unifiées au sens actuel du terme. La partie mécanique des quatre locomotives fut livrée par la Schweizerische Lokomotiv- und Maschinenfabrik (SLM), tandis que la Maschinenfabrik Oerlikon (MFO) était responsable de la partie électrique pour les Be 4/6 11301 et Be 3/5 11201 et BBC Baden pour les Be 4/6 11302 et Fc 2x3/4 (futures Ce 6/8I) 12201. La 12201 (future 14201) était une locomotive pour trains marchandises (1’C)(C1‘) avec prise en compte des conditions spécifiques de la ligne du Saint-Gotthard. Sur une rampe de 12 ‰, elle pouvait remorquer une charge maximale de 860 tonnes. La caisse de la loco reposait sur deux bogies moteurs à trois essieux, qui étaient respectivement entraînés par deux moteurs via arbre secondaire de renvoi, bielles motrices et couplées. A l'origine prévue seulement comme machine à six essieux, la partie électrique s’avéra si lourde qu’il fallut ajouter deux essieux porteurs ainsi que des petits capots. Ces derniers valurent rapidement à la machine le surnom de « Köfferli-Lok » (loco-valise) mais celui de « Schlotterbeck » (flageolante) fut également adopté plus tard à cause de sa marche desaxée. Le 7 juillet 1919, la Fc 2x3/4 12201 fut livrée comme quatrième et dernière locomotive d’essai et testée d’abord à partir du dépôt de Berne. Après une phase d'essai relativement longue, ce n’est qu’à partir de décembre 1919 qu’elle assura un service régulier entre Berne et Spiez en tête de trains voyageurs et marchandises. En mars 1921 suivit sa mutation sur la ligne du Saint-Gothard, où, à partir du dépôt de Erstfeld , elle partagea les horaires de la Ce 6/8II (crocodile). Affectée au dépôt de Biasca à partir de 1925, elle assura jusqu’en 1930 essentiellement des services de renfort jusqu’à Airolo, portail sud du tunnel du Saint-Gothard. Après un autre intermède au dépôt de Erstfeld, elle partit en 1938 pour Bâle où elle fit ses preuves dans le service lourd de marchandises. Suite à des utilisations de plus en plus rares jusqu’en 1967, elle fut progressivement retirée du service régulier. Pièce historique unique, elle devait toutefois être conservée et fut confiée au dépôt de Berne pour des essais de frein. Une excellente révision des organes de roulement en 1968 dans l'atelier principal d'Yverdon offrit subitement à la vétérane des qualités de roulement plus meilleures que jamais. Après avoir parcouru 2.500.000 km, la locomotive, dernier prototype du Saint-Gothard, fut finalement réformée fin mai 1982.
 
Vous trouverez un coffret de wagons marchandises assortis dans la gamme Märklin H0 sous la réf. 46520.
 
Vous trouverez ce modèle en version pour courant continu dans la gamme Trix H0 sous la réf. 22968.

Exporter en pdf

Facebook - Partager
Google Favoris
Notes et avis

Avis des internautes sur Locomotive électrique série Fc 2x3/4 (future série Ce 6/8 I) des CFF (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]