» » » » Locomotive à vapeur aérodynamique BR 05 DRB avec tender séparé
Locomotive à vapeur aérodynamique BR 05 DRB avec tender séparé
Zoom

Echelle

Locomotive

Marque

Epoque

Version

Locomotive à vapeur aérodynamique BR 05 DRB avec tender séparé

- MAR-39054
549.95 €
Quantité 
+
-
En stock Dernier article en stock
Avec cet article gagnez 550 Points

Locomotive à vapeur aérodynamique BR 05 DRB avec tender séparé

Voie: H0    Epoque: II   
 
Modèle réel: Locomotive à vapeur aérodynamique pour trains rapides, série 05 de la Deutsche Reichsbahn (DRB). Version avec chauffe au charbon pulvérisé et poste de conduite à l'avant. Livrée noir foncé avec filet blanc. Numéro d'immatriculation 05 003. Locomotive 14.555 dans le registre des livraisons des usines de locomotives Borsig, Hennigsdorf.
 
Modèle réduit : Avec nouveau décodeur numérique mfx+ et nombreuses fonctions sonores. La touche de fonction permet de déclencher le bruitage de l’alimentation en charbon pulvérisé avec soufflerie (bruit d’exploitation 1). Motorisation régulée haute performance avec volant d’inertie dans la chaudière. 3 essieux moteurs. Bandages d’adhérence. Locomotive et tender essentiellement en métal. Rayon minimal d’inscription en courbe 360 mm. Les découpes faites en fonction du rayon de courbure dans le carénage latéral peuvent être fermées par des pièces de remplissage supplémentaires. Fonction permanente du fanal à deux feux – inversion en fonction du sens de marche - en mode d’exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique. Sélection distincte du troisième feu du fanal possible en mode numérique comme feu de croisement. Sélection distincte de l’éclairage du poste de conduite possible en mode numérique. Éclairage assuré par diodes électroluminescentes blanc chaud sans entretien (LED). Nombreuses mains montoires rapportées sur la loco et le tender. Prééquipée pour l’installation du générateur de fumée réf. 7226. Attelage court fixe entre loco et tender. Longueur h.t. 31,0 cm. Jolie vitrine de collectionneur en bois et verre, avec relief du portail caractéristique des usines Borsig en décor de fond. Plaque métallique gravée avec numéro de fabrication sur le socle de la vitrine. Précieux extrait du registre des livraison fourni.
 

 Control
Unit
Mobile
Station
Mobile
Station 2
Central
Station
Central
Station 3
Fanal·····
Contact du générateur de fumée·····
Bruit.loco.vap.·····
Sifflet de locomotive·····
Commde directe·····
Grincement de frein désactivé ····
Ecl.cab.cond. ····
Sifflet de manœuvre ····
Régime fanal ····
Bruitage d’exploitation 1  ···
Pompe à eau  ···
Injecteur  ···
Echappement de la vapeur  ···
Pompe à air  ···
Sablage  ···


Highlights:

  • "Borsig-Edition 5".
  • Locomotive et tender essentiellement en métal.
  • Avec décodeur numérique mfx+, pour un plaisir de jeu encore accru.
  • Locomotive avec nombreuses fonctions d'exploitation et sonores.
  • Vitrine de collectionneur représentative pour chaque modèle de cette édition.
  • Extrait du registre des livraisons de l'usine Borsig fourni.

 
Série unique (modèle 5 sur 5).
 
05 003 – Locomotive à vapeur avec cabine de conduite avant En 1933, la Deutsche Reichsbahn (DRG) commanda à la firme Borsig la conception et la construction de deux locomotives à vapeur aérodynamiques à trois cylindres de la série 05, qui devaient atteindre pour la première fois des vitesses de 175 km/h et au delà. Dès la présentation des plans pour ces locomotives, on émit des doutes sur la possibilité pour les équipes de conduite d’assurer à 175 km/h une observation suffisante de la ligne et des signaux. Les décideurs exigèrent donc la conception d’une troisième locomotive de même puissance sur laquelle la cabine de conduite se trouverait toutefois à l’avant de la loco, comme sur les machines électriques. En 1934,, la DRG commanda ainsi à Borsig une troisième locomotive rapide sous le numéro 05 003 avec cabine de conduite frontale. Mécanicien et chauffeur ne devant pas être séparés, les constructeurs de Borsig conçurent une machine 2‘C2‘h3 qui dans le sens de marche principal roulait en marche arrière avec le foyer à l'avant tandis que le tender était attelé derrière la boîte à fumée. Cette construction ne permettait toutefois qu’une chauffe principale au mazout ou une chauffe au poussier. La chauffe au mazout ne pouvant être envisagée compte-tenu de la situation des matières premières à l’époque, il fut décidé d’équiper la loco d’un système de chauffe au poussier de houille. A l’automne 1937 eurent lieu les premières marches d'essai sur la ligne Berlin - Hambourg. Le poussier de houille n’étant pas encore disponible à cette époque, on décida de commencer à rouler avec du poussier de lignite. Comme prévu, le mode de chauffe ne posa aucun problème de combustion, mais il était impossible de dépasser une vitesse de 156 km/h. Les essais suivants avec du poussier de houille n’apportèrent aucune amélioration sensible. La seconde guerre mondiale empêcha finalement des modifications fondamentales et la loco resta donc longtemps garée. Lorsqu’en été 1944, la pénurie de locomotives se faisait cruellement sentir, on se rappela l’existence de la 05 003 qui, jusqu’au 14 février 1945, fut alors transformée à Hennigsdorf en version normale pour chauffe au charbon. Le 15 février 1945, elle fut affectée au dépôt d’Hambourg-Altona où elle effectua encore quelques marches avant d'être garée froide jusqu'en mai 1947. Sur ordre des forces d’occupation britanniques, elle fut ensuite transférée au dépôt de Hamm et, après une remise en état, fut affectée au service de trains rapides régulier entre Hamm et Cologne jusqu’à ce qu’elle fut à nouveau remisée en octobre 1947 en raison de diverses détériorations. Au début des années 50, la 05 003 ainsi que la 05001 et la 002 furent à nouveau remises en état par la firme Krauss-Maffei à Munich. En compagnie de ses deux sœurs, elle arriva ensuite au dépôt de Hamm où elle fut alors réellement intégrée au service. Les locomotives se virent confier un roulement de trois jours et à partir de1951, elles assuraient le parcours le plus long avec les 478 km entre Hambourg et Cologne. A partir de 1953, elle roulèrent même pendant un an entre Hambourg et Francfort (Main) sur pas moins de 703 km. C’est à cette époque que les machines fournissaient aussi leurs meilleures performances. En août 1954, la 05 003 atteignit fièrement 22 345 km. En été 1955, les machines brillaient dans le service de grandes lignes avec le train F 1/2 «Hanseat», le F13/14 «Dompfeil» et le F 16 «Sachsenross». Leurs jours leur étaient toutefois comptés puisqu’en tant que série fragmentaire, elles figuraient sur la liste noire. La 05 003 fut garée froide le 9 septembre 1957alors qu’elle était encore en état de marche et selon une décision du 16 juin 1958, elle fut réformée, puis ferraillée en 1960. Durant son temps de service relativement court, elle avait tout de même parcouru 798 328 km.
 
Disponible début 2017

Exporter en pdf

Notes et avis

Avis des internautes sur Locomotive à vapeur aérodynamique BR 05 DRB avec tender séparé (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris