» » » » Locomotive à vapeur avec tender séparé pour trains marchandises.
Locomotive à vapeur avec tender séparé pour trains marchandises.
Zoom

Marque

Echelle

Locomotive

Version

Système:

Locomotive à vapeur avec tender séparé pour trains marchandises.

- MAR-37040
350.00€ TTC
Quantité 
+
-
Hors stock Indisponible

M'avertir lorsque cet article est en stock

Locomotive à vapeur avec tender séparé pour trains marchandises.

Modèle réel : Locomotive à vapeur pour trains marchandises série 50.40 de la Deutsche Bundesbahn (DB). Version transformée avec nouveau modèle de chaudière haute performance et réchauffeur de gaz à combustion Franco-Crosti, écrans pare-fumée Witte, lampes DB en verre Reflex, sablières disposées sur le tablier, cheminée latérale rapportée et tender séparé transformé 2´2´T 26 avec clapet de protection pour soute à charbon. Numéro d'immatriculation 50 4005. Etat de service vers 1962.


Highlights

  • Conception entièrement nouvelle.
  • Construction en métal finement détaillée.
  • Moteur haute performance à rotor sans fer dans la chaudière.
  • Avec réchauffeur de gaz à combustion Franco-Crosti sous le corps cylindrique normal de la chaudière.
  • Nombreuses fonctions d'exploitation et fonctions sonores commutables en mode numérique.
  • Tender transformé avec clapets de protection pour soute à charbon.
  • Vous trouverez des wagons marchandises assortis sous les réf. 46350, 46351 et 46982.

    Modèle réduit : Avec décodeur numérique mfx et nombreuses fonctions sonores. Motorisation régulée haute performance avec rotor sans fer et volant d'inertie dans la chaudière. 5 essieux moteurs. Bandages d'adhérence. Locomotive et tender essentiellement en métal. Pré-équipée pour l'installation du générateur de fumée réf. 7226 sur la cheminée normale. La cheminée peut être fermée par un couvercle. Fonction permanente de l'éclairage frontal à trois feux (inversion en fonction du sens de marche) et de l'éventuel générateur de fumée en mode d'exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique. Éclairage assuré par diodes électroluminescentes blanc chaud sans entretien (LED). Attelage court à élongation variable avec boîtier NEM entre locomotive et tender. Clapets de protection pour la soute à charbon mécaniquement fonctionnels. Rayon minimal d'inscription en courbe 360 mm. Tubes protecteurs pour tiges de piston fournis.
    Longueur hors tampons 26,4 cm.

    Exclusivement encore pour les membres Insider : des coffrets de wagons à bennes basculantes assortis sont disponibles sous les réf. 46350 et 46351. Le fourgon à bagages réf. 46982 (non disponible séparément) sera offert pour l'achat de ces deux coffrets.


    Après des essais intensifs avec les deux locomotives Franco-Crosti de la série 42.90, la Deutsche Bundesbahn décida de transformer en conséquence plusieurs locomotives de la BR 50. Une chaudière Franco-Crosti est une chaudière de locomotive traditionnelle équipée d'une seconde chaudière montée en aval. Cette dernière préchauffe l'eau d’alimentation à l'aide des gaz de combustion en circulation. Cette seconde chaudière est donc appelée « réchauffeur à vapeur d'échappement ». Les premières machines d'essai équipées de cette technique furent construites par les Italiens Franco et Crosti dès les années 30. L'économie de charbon réalisée grâce à l'amélioration de l'efficacité était d'environ 20 %. La cheminée d'exploitation, de forme plate, dépasse de l'un des côtés de la chaudière, conférant à l'ensemble une allure originale. En service, la cheminée normale ne sert plus à évacuer les gaz de fumée, fonction qu'elle ne remplit désormais plus que lors de la mise en chauffe. Malgré l'amélioration du degré d'efficacité, les coûts d'exploitation s'avérèrent relativement élevés, car la chaudière de préchauffage était très sensible à la corrosion. Au total, 31 locomotives immatriculées dans la série 50.40 furent livrées par Henschel à la Deutsche Bundesbahn en 1954, resp. 1958. Ces locomotives à deux cylindres et d’un poids de 90,6 t affichaient une vitesse maximale de 80 km/h, en marche avant comme en marche arrière, ainsi qu’une puissance développée de 1540 ch. Elles furent affectées au trafic marchandises dans la région de Münster et en Rhénanie jusqu'à ce qu'elles soient réformées et mises à la ferraille en 1967.

Exporter en pdf

Facebook - Partager
Google Favoris
Notes et avis