» » Locomotive à vapeur série 08
Locomotive à vapeur série 08
Zoom

Echelle

Locomotive

Marque

Epoque

Locomotive à vapeur série 08

- MAR-39242
629.95 €
Quantité 
+
-
En stock Dernier article en stock
Avec cet article gagnez 630 Points

Locomotive à vapeur série 08


Modèle réel : Locomotive à vapeur lourde série 08 pour trains rapides avec tender séparé pour charbon pulvérisé sur la base de 2´2´T34. Version en tant que locomotive d’essai de la Deutsche Reichsbahn de la RDA (DR/RDA), avec chauffe au charbon pulvérisé . Numéro d’immatriculation 08 1001. État de service des années 1950.

 


Modèle réduit : Avec décodeur numérique mfx+ ainsi que nombreuses fonctions lumineuses et sonores. Motorisation régulée haute performance avec volant d’inertie dans la chaudière. 4 essieux moteurs. Bandages d’adhérence. Locomotive et tender essentiellement en métal. Générateur de fumée réf. 72270 intégré de série. Fonction permanente du fanal à deux feux – inversion en fonction du sens de marche – sur loco et tender ainsi que du générateur de fumée intégré en mode d’exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique. En outre, sélection de l’éclairage du poste de conduite et de l’éclairage du châssis possible en mode numérique. Éclairage assuré par diodes électroluminescentes blanc chaud sans entretien (LED). Attelage court avec cinématique réglable entre locomotive et tender. Attelage court à élongation variable dans boîtier NEM sur le tender. Rayon minimal d’inscription en courbe : 437,5 mm. Tubes protecteurs pour tiges de piston, accouplement de chauffage et imitations d’attelages à vis fournis. Longueur h.t. 29,4 cm.


HIGHLIGHT:

Construction nouvelle en tant que locomotive d’essai pour chauffe au charbon pulvérisé avec tender pour charbon pulvérisé et nombreux détails rapportés.

Eclairage du poste de conduite et du châssis commutable en mode numérique.

Générateur de fumée intégré de série.

Avec décodeur numérique mfx+ Spielewelt ainsi que nombreuses fonctions lumineuses et sonores.


Vous trouverez ce modèle en version pour courant continu dans la gamme Trix H0 sous la réf. 22912.

Après la fin de la seconde guerre mondiale se trouvait dans le parc des locomotives endommagées de la Deutsche Reichsbahn (DR) de la RDA, entre autres, une « locomotive étrangère » d’origine française portant le numéro SNCF 241 A 21. Conception du chemin de fer de l’Est français (EST), elle provenait d’une série de 40 machines construites en 1931/32 et possédait un moteur compound à quatre cylindres. Du fait du coût trop élevé d’une remise en état, la DR était peu encline à remettre en service des locomotives de type français. Mais cette locomotive rapide, du fait de son type particulier, pouvait satisfaire aux besoins du « Kohlenstaub-Kollektiv » (collectif pour le charbon pulvérisé) autour de Hans Wendler et Max Baumberg, futur dirigeant de la FVA (centre d’engins et essais) à Halle (à partir de 1960 VES-M Halle). Avec son espace de combustion de 12,25 m³ et sa chambre de combustion de 2248 mm de longueur, elle se prêtait particulièrement bien à la transformation pour chauffe au charbon pulvérisé, étant donné qu’elle présentait ainsi un long circuit de combustion pour le charbon pulvérisé.A partir du 17 septembre 1951, la 241 A 21 séjourna donc dans l’atelier principal « 7 octobre » de Zwickau où elle fut équipée d’une chauffe au charbon pulvérisé Wendler sous réduction de la pression de sa chaudière de 20 à 16 kp/cm². La chauffe au charbon pulvérisé requérait entre autres la suppression du cendrier ainsi que l’installation d’une seconde pompe à air et d’un réservoir d’air principal supplémentaire pour l’évacuation pneumatique de la poussière. La machine fut également adaptée aux conditions d’exploitation de la DR: Déplacement du poste de conduite du côté gauche au côté droit de la locomotive ainsi qu’équipement avec des armatures et pièces aux normes allemandes. Elle était couplée avec un tender pour charbon pulvérisé à trois chambres 2'2'T28, construit à partir d’un tender unifié 2'2'T34.Une fois terminée, la machine, désignée dès lors comme 08 1001, arriva en juillet 1952 pour commencer au dépôt de Berlin-Ostbahnhof (gare de l’Est). Elle devait y remorquer la paire de trains rapides D 13/14 vers/à partir de Stralsund à partir de l’horaire d’hiver, le 5 octobre 1952. Les notes de l’agent de maîtrise de locomotives, Specht, du dépôt de la gare de l'Est rapportent que : Le 8 octobre, la machine est arrivée tôt de Leipzig et a été attelée sans être restaurée en tête du D13 à destination de Stralsund. Malgré un « mauvais » charbon pulvérisé, la production de vapeur était correcte. L’aller comme le retour se sont déroulés sans problème. Un autre voyage le 10 octobre ne donna lui non plus aucune raison de se plaindre et l'agent de maîtrise Specht nota: « Production de vapeur optimale. Les soutes 2+3 étaient encore remplies à 80 cm lors de l’arrivée à Stralsund. »Après transfert à la FVA Halle en février 1953, suivirent des marches de mesure et d’essai intensives qui livrèrent de nombreux nouveaux résultats. Le 24 décembre 1953, la 08 1001 partit ensuite pour ainsi dire comme cadeau de Noël au dépôt de Dresden-Altstadt pour le service régulier. Toutefois, sa transmission de Glehn à l’entretien coûteux, l’essieu coudé à pièces multiples ainsi que les difficultés d'approvisionnement générales pour les pièces de rechange conduisirent dès le 18 juin 1955 à son garage. Une remise en état n’eut finalement jamais lieu et le 15 novembre 1957, elle fut définitivement réformée.


 

Exporter en pdf

Notes et avis

Avis des internautes sur Locomotive à vapeur série 08 (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris